La Maison
De Barrier & Fils à Laurent Barrier
de 1818 à nos jours
Découvrir
La Maison
De Barrier & Fils à Laurent Barrier
de 1818 à nos jours
Découvrir
La Maison
De Barrier & Fils à Laurent Barrier
de 1818 à nos jours
Découvrir
La Maison
De Barrier & Fils à Laurent Barrier
de 1818 à nos jours
Découvrir

La Maison Laurent BARRIER, telle que vous la connaissez aujourd’hui, a su évoluer avec le temps et s’enrichir de ses rencontres humaines.
Ses relations privilégiées avec divers acteurs de la profession se sont consolidées au cours de son histoire et expliquent la reconnaissance professionnelle de ses pairs.
A chaque génération, cette famille a su se renouveler et s’améliorer afin de satisfaire les amoureux de l’horlogerie et de la joaillerie.

Notre Histoire

1818

1818

1818

Un Orfèvre Passionné

Jean-Jacques Barrier exerçait le métier d’orfèvre dans le Cantal depuis plusieurs années, lorsque les conditions devenant difficiles et la clientèle rare, il décida de quitter sa charmante ville d’Aurillac avec son jeune fils pour l’Angleterre.

Il y exerça pleinement son métier et découvrit l’univers de l’horlogerie. Il transmit son savoir-faire d’orfèvre et ses connaissances en horlogerie à son jeune fils Robert alors âgé de 14 ans.

A la mort de son père en 1858, Robert décida de rentrer en France.

1887

1887

1887

Retour en France

Ainsi, Robert Barrier s’installa au Havre et décida d’ouvrir sa première boutique au 231 rue Normandie. C’est ici qu’il exercera son métier de pendulier et obtint une certaine reconnaissance pour son savoir-faire et sa minutie.

A son tour, il transmit sa passion et ses connaissances à son fils unique, Jean Barrier né le 20 mars 1914.

1932

1932

1932

Une Rencontre Bouleversante

A l’âge de 18 ans, Jean Barrier décide de faire son service militaire dans le régiment des tirailleurs en Tunisie.

Il y est serrurier, mais passionné d’horlogerie, il occupe son temps libre à réparer des veilles pendules sur le camp.

Ce jeune garçon doué et ambitieux fait la rencontre d’un horloger Suisse ayant deux boutiques de montres à Bizerth et commence à travailler avec lui dans son atelier de réparation.
C’est ainsi qu’il perfectionnera sa maîtrise et son savoir-faire.

1934-1945

1934-1945

1934-1945

Le Premier Atelier de Réparation Horloger

Un an après son retour en France, Jean Barrier décida d’installer un petit atelier de réparation chez lui à Paris et d’y travailler en tant que prestataire pour des boutiques horlogères parisienne.

Il fut arrêté en 1943 et envoyé en Allemagne en S.T.O jusqu’à la libération en 1945 où il reprendra alors son activité.

1949 (1 Décembre)

1949

1949

Le Premier Écrin Parisien

A son retour, Jean Barrier rachète une ancienne boutique de parapluies à Paris situé à quelques mètres de chez lui, et c’est au 129 rue Vaugirard qu’il décida d’ouvrir sa boutique « Barrier&Fils ».

Ce sera son premier atelier de réparation horlogère sur rue.

Il y mettra en vente quelques montres comme Breitling ou encore Jaeger-Lecoultre qui rencontreront rapidement un franc succès auprès de la clientèle parisienne.

C’est très jeune que Roger Barrier apprend le métier d’horloger et qu’il répare ses premières montres.

1961-1962

1961-1962

1961-1962

La Révolution de l’Horlogerie Soviétique

Quelques années plus tard un entrepreneur français proposa à Roger Barrier, fils de Jean Barrier, de développer l’horlogerie soviétique avec lui et l’engage en tant que consultant à Moscou pendant plusieurs mois.

Pionnier dans l’amélioration des montres soviétiques, il exporte vers l’URSS, des pièces horlogères françaises afin d’améliorer la qualité des montres soviétiques.

Par la suite, Roger Barrier les revendra à la fête de l’humanité avec succès.

1991

1991

1991

Ambassadeur de la Haute Horlogerie

Roger Barrier ne s’arrête pas à son aventure soviétique.

Un nouveau projet l’attend: il est le 4ème membre fondateur du salon international de la haute horlogerie qui se tient chaque année à Genève en Suisse depuis 1991.

L’objectif de son créateur, Alain-Dominique Perin était d’améliorer l’image de l’horlogerie auprès du grand public et d’exposer les talents de demain.

Aujourd’hui mondialement reconnu, ce salon est devenu une référence dans le secteur de l’horlogerie de luxe et regroupe chaque année les marques les plus prestigieuses.

Aujourd'hui

Aujourd’hui

Aujourd’hui

Un Héritage Familial d’Exception

Depuis plusieurs générations, la renommée de la Maison BARRIER n’a cessé de s’améliorer grâce à son savoir-faire et ses valeurs familiales.

Aujourd’hui Laurent Barrier à repris l’héritage familial et a ouvert deux nouveaux écrins parisiens, une boutique a Saint-Germain-Des-Prés, et un magasin spécialisé dans l’horlogerie d’occasion.

Laurent BARRIER et son équipe sont en perpétuelle recherche de nouveaux produits et à l’affut des dernières tendances afin de satisfaire vos moindre désirs.

La maison doit sa pérennité à son accueil chaleureux, la qualité de ses prestations et son envie constante de faire plaisir à nos amis et clients.